Confinement : texte de Babeth

Le confinement à la Perec (sans ‘e’) :

Un piaf dans ma cour ! Ça faisait un bail… Il craint pas le coronatruc. Il boit… Chut ! Non, sors pas. Il suffit d’un chat pour sa disparition. Pas d’humain, pas d’avion, pas un bruit… Cool pour lui ! Toi mon gros, tu ronronneras ici, au chaud, alangui, insouciant. On va franchir nos colimaçons, nos corridors, nos igloos, nos rubans pour nourrir nos illusions!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *