Confinement : texte de Babeth

Le confinement à la Perec (sans ‘e’) :

Un piaf dans ma cour ! Ça faisait un bail… Il craint pas le coronatruc. Il boit… Chut ! Non, sors pas. Il suffit d’un chat pour sa disparition. Pas d’humain, pas d’avion, pas un bruit… Cool pour lui ! Toi mon gros, tu ronronneras ici, au chaud, alangui, insouciant. On va franchir nos colimaçons, nos corridors, nos igloos, nos rubans pour nourrir nos illusions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *