Confinement : texte de Denis Barbe

Denis Barbe répond à la proposition de la page 130, ligne 15 en nous offrant un extrait de son dernier roman ( à paraître) :

Le roman, « Mon fils ma bataille », évoque la question de la paternité. Un journaliste raté voit son fils disparaître le jour de ses dix-huit ans. Dans une longue quête qui va le mener jusqu’au Mali et jusqu’aux portes de la mort, il va tenter de le retrouver et de comprendre ce qu’il a fait, ou n’a pas fait, en tant que père pour que son fils fuie ainsi.

Extrait :

(le personnage visionne un vieux film de famille) Un nouveau plan, Adam habillé devant une table couverte d’assiettes et de bouteilles. Ses grands yeux fixaient un énorme gâteau. Sa mère lui répétait de souffler les bougies – cinq. Je me rappelai, à chaque anniversaire il nous faisait le coup, se faisait prier et nous tenait en haleine. Sans doute voulait-il faire durer l’instant, ne pas encore vieillir d’un cran, qui sait ? Non un enfant ne pense pas comme ça, c’était moi l’homme mûr qui constatait que tout lui filait entre les doigts.

« Je vais les souffler toutes à coup ! » cria l’enfant. Les flammèches scintillaient dans ses prunelles. Ses joues s’enflèrent, il quitta un instant les bougies des yeux pour regarder vers la caméra et souffla. Succès total, applaudissements, cris de joie. Sa mère l’embrassa dans le cou. Il regarda à nouveau vers l’objectif et tendit les bras. L’image bascula, vira au noir. J’éteignis l’appareil. La télé était pleine de neige.

Permet de voir ou de cacher en cinq lettres : ÉCRAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *